Avenirs renouvelables

La conjoncture économique liée à l’évolution environnementale suscite un intérêt croissant à l’égard des énergies renouvelables; cependant, une industrie en plein essor se doit de reposer sur une main‑d’œuvre qualifiée. Cette croissance soulève d’ailleurs plusieurs questions, notamment : à quoi devrait ressembler un tel effectif? De quelles compétences les travailleurs auront-ils besoin? Comment les employeurs peuvent-ils efficacement recruter, maintenir en poste et déployer des travailleurs, et à quel endroit sont-ils le plus en demande?

Pour répondre à ces questions et à bien d’autres, les intervenants ont besoin de nombreux renseignements. Puis, en se basant sur ces renseignements, ils devront prendre des mesures concrètes et mettre en place un plan d’action, ce qui nécessitera des dialogues et une solide collaboration.

Pour ce faire, Ressources humaines, industrie électrique du Canada (RHIEC) a mis sur pied Avenirs renouvelables, destiné à toute personne concernée par la main-d’œuvre au sein du secteur des énergies renouvelables. L’objectif consistait alors à élaborer le premier examen approfondi des ressources humaines dans le secteur des énergies renouvelables au Canada.

Cela dit, maintenant, Avenirs renouvelables consiste en deux choses. Tout d’abord, il représente un important programme de recherche qui permet de mettre en contact les acteurs du secteur des énergies renouvelables. Deuxièmement, il s’agit d’une plateforme en ligne destinée au secteur canadien des énergies renouvelables en vue de fournir des données fiables sur les problèmes en matière de ressources humaines qui affectent l’industrie.

image

Processus

Avenirs renouvelables est le fruit d’une collaboration entre RHIEC, Emploi et Développement social Canada (EDSC) et d’autres intervenants de l’industrie. Ce projet de recherche d’une durée de deux ans a réuni plus de 400 représentants des secteurs de l’énergie éolienne, solaire et marémotrice, de la bioénergie et la géothermie, des installations hydroélectriques de petite et de grande taille, ainsi que du transport, du stockage et de la distribution d’électricité.

RHIEC a interrogé les membres clés du personnel et effectué des visites sur le terrain. En outre, RHIEC a consulté des employés et des entreprises de divers secteurs, ainsi que des institutions et des gouvernements. Ce procédé a donné lieu à deux rapports de recherche : l’un dédié aux stratégies de RH et l’autre consacré à la croissance technologique.

Voici un résumé des activités de recherche :

  • Un examen global des sources de recherche couvrant la politique gouvernementale, la gestion des ressources humaines et l’analyse du marché du travail concernant les activités liées aux énergies renouvelables;
  • Un examen de la technologie qui a créé un profil des sept technologies qui seront déployées, et des évaluations provinciales du marché de l’énergie qui prévoient des ressources supplémentaires en énergies renouvelables de 2011 à 2022;
  • Les commentaires de plus de 400 intervenants provenant d’entrevues, de groupes de discussion, de séances de mobilisation régionales et d’une enquête auprès des employeurs; et
  • Un système d’information sur le marché du travail des énergies renouvelables comprenant : les mesures de l’offre et de la demande, l’équilibre de marché pour 18 professions clés et un inventaire des programmes d’enseignement postsecondaire destinés à la formation de nouveaux employés pour le secteur des énergies renouvelables.

Résultats

RHIEC en a appris davantage sur ce qui suit :

  • Les compétences et la formation requises pour les employeurs de chaque secteur des énergies renouvelables;
  • Les façons d’attirer plus de personnes au sein de l’industrie;
  • Les défis et possibilités en lien avec la réglementation;
  • Dans quelles circonstances coordonner les efforts des RH de façon à maximiser les répercussions;
  • Les enjeux de l’industrie face aux marchés du travail et aux compétences;
  • Les tendances et les technologies affectant l’industrie.

Les rapports sur les Avenirs renouvelables

Le Rapport final sur les Avenirs renouvelables aborde les programmes de formation, les réglementations et les politiques gouvernementales, les certifications, la mobilité interprovinciale, les départs à la retraite, le maintien en poste et les spécialisations sectorielles. Le Rapport technique sur les Avenirs renouvelables prévoit la croissance future et décrit les technologies les plus susceptibles d’être installées dans l’ensemble des secteurs de chaque province. Il est possible de se procurer les rapports séparément ou de les acheter ensemble.

Organisation et taille Prix pour les non-membres
Employeurs
<20 employés 158,40 $
21 à 99 employés 318,40 $
100 à 500 employés 798,40 $
>500 employés 1 598,40 $
Éducation/ONG/gouvernement/syndicat 1 598,40 $

Devenez membre de RHIEC afin de bénéficier des rabais offerts à l’achat de ce document et d’autres travaux de recherche. Les gens qui sont membres depuis un an bénéficient d’une réduction de 50 %, ceux qui sont membres depuis deux ans ont droit à une réduction de 60 %, et ceux qui sont membres depuis trois ans recevront le rapport gratuitement.

Comité directeur

Avenirs renouvelables bénéficie du soutien de plusieurs acteurs importants, tous impliqués dans l’avenir des énergies renouvelables au Canada. Les organisations suivantes font partie du Comité directeur :

Coalition canadienne de l’énergie géothermique
Association canadienne de l’hydroélectricité
Marine Renewables Canada
Association des industries solaires du Canada (CanSIA)
Association canadienne de l’énergie éolienne (CanWEA)
Organisation pour les carrières en environnement (ECO Canada)
Hydro Ottawa
Conseil ontarien de la construction de la FIOE
Collège Lakeland
Ressources naturelles Canada (RNCan)
Collège communautaire de la Nouvelle-Écosse
SNC-Lavalin
Toronto Hydro
Waterfall Group