Formation et perfectionnement

Avec l’avènement des énergies renouvelables, de nouveaux domaines de carrière sont forcément engendrés — notons également que l’automatisation vient remplacer d’anciennes fonctions — et de nouvelles méthodes de formation ainsi que de nouveaux programmes de perfectionnement sont de plus en plus nécessaires. Ressources humaines, industrie électrique du Canada s’est affairé pour répondre à ces besoins, soit en évaluant un métier spécifique du secteur de l’électricité et en effectuant une évaluation générale de la fonction de formation au sein de l’industrie.

Ressources

Initiative de développement du métier sur les lignes à haute tension

Le projet Initiative de développement du métier sur les lignes à haute tension a permis d’élaborer un portrait des besoins et des lacunes, en vue de soutenir le perfectionnement des apprenants, et ce, par le biais de recherches poussées et d’analyses approfondies. Disponible en anglais seulement.

image

Projet pour les monteurs de lignes sous tension

Le Projet pour les monteurs de lignes sous tension aborde directement les principales difficultés liées aux ressources humaines — en termes de recrutement, de maintien en poste et de développement — de l’un des rôles opérationnels les plus déterminants au sein de l’industrie de l’électricité. Le projet a donné lieu à deux rapports accessibles au public. Disponible en anglais seulement.

image

Renouveler notre main-d’œuvre

Le rapport Renouveler notre main-d’œuvre a été inspiré du Projet de développement des formations et de l’apprentissage de RHIEC, lequel avait pour objectif d’examiner les capacités de la fonction de formation au sein de l’industrie de l’électricité et des énergies renouvelables.

image