Programme d’aide aux entreprises autochtones

Ce projet s’inspire des recommandations du projet relatif au Portrait des Stratégies d’approvisionnement auprès des Autochtones de Ressources humaines, industrie électrique Canada (RHIEC), en élaborant et en mettant en œuvre des ateliers régionaux animés. Ces ateliers ont fourni aux entreprises autochtones des explications sur les différentes composantes incluses dans un processus de Demande de proposition (DDP), en plus de les guider tout au long d’un processus typique de demande des fournisseurs. Les ateliers ont également été l’occasion de mettre en réseau des entreprises autochtones et des services publics d’électricité.

Les ateliers

Dans le cadre du projet, trois ateliers pilotes ont été organisés (Prince George, C.-B.; Mississauga, Ont.; et Saskatoon, Sask.), et ce, en présence de propriétaires d’entreprises autochtones et de représentants de l’industrie. Ces ateliers ont été conçus pour offrir aux propriétaires d’entreprises autochtones :

  • Une compréhension de la structure du secteur de l’électricité.
  • Des arguments en faveur de la mise en place d’ententes avec des fournisseurs.
  • Une connaissance de la terminologie commune utilisée dans le domaine des approvisionnements.
  • Des connaissances portant sur : le processus de demande de propositions; les exigences habituelles en matière de contrats; et les renseignements sur la façon de présenter une offre formelle.
  • Un forum pour le réseautage, où il sera possible d’échanger sur la compréhension des enjeux, des possibilités et des arrimages commerciaux entre les participants.

Commentaires

Parmi les entreprises autochtones présentes, les expériences étaient assez diversifiées, mais la plupart étaient des entreprises déjà établies, qui cherchaient à élargir leurs possibilités au sein du secteur de l’électricité et des énergies renouvelables. Cependant, il y avait également une poignée d’entreprises ne possédant qu’une expérience limitée quant aux procédures officielles d’approvisionnement; et certaines d’entre elles n’avaient pas de site Web ou ne connaissaient pas les sites d’approvisionnement du secteur, notamment le système MERX. Ces entreprises souhaitaient établir une présence sur la scène de l’industrie électrique.

L’atelier a également attiré des représentants du développement économique des Premières Nations et des Métis, ainsi que des organisations-cadres similaires, lesquelles ont fourni des conseils, une orientation ainsi qu’un soutien à l’expansion commerciale des entreprises autochtones. De plus, des représentants de l’industrie venant d’importants services publics provinciaux ont abordé les différentes possibilités ainsi que les défis en matière d’approvisionnement. Les entreprises autochtones ont beaucoup apprécié la possibilité de nouer des liens avec tous ces gens.

Résultats du projet

Le fondement pour la conception et le contenu des ateliers reposait sur des recherches approfondies, lesquelles sont disponibles dans le rapport du Programme d’aide aux entreprises autochtones (disponible en anglais). Les statistiques canadiennes confirment qu’il existe d’excellentes possibilités pour les entreprises autochtones, et qu’elles auront l’occasion de participer davantage à titre de fournisseurs du secteur de l’électricité et des énergies renouvelables. En outre, des avantages bien réels existent pour les fournisseurs éventuels, ainsi que pour les acheteurs auprès des services publics. Ces avantages vont des réductions de coûts immédiates, au développement communautaire à long terme, en passant par le soutien aux grandes installations électriques. À la fin de chaque atelier, les participants ont été priés de remplir un formulaire d’évaluation afin de fournir leurs commentaires et leurs réactions. En général, les participants ont évalué chaque aspect de l’atelier comme étant supérieur à la moyenne. Une ventilation des résultats est disponible dans le rapport.

Rapport du Programme d’aide aux entreprises autochtones (en anglais)