Initiative de développement du métier sur les lignes à haute tension

Ressources humaines, industrie électrique du Canada (RHIEC) souhaite appuyer les travailleurs des métiers en montage de lignes, alors qu’ils font face à une période de croissance et de changements technologiques. Une formation efficace a une incidence directe sur la capacité des techniciens de lignes à haute-tension à effectuer leur travail en toute sécurité et à saisir plus rapidement les nouvelles technologies. L’objectif général du projet Initiative de développement du métier sur les lignes à haute-tension était d’élaborer un portrait des besoins et des lacunes en vue de soutenir le perfectionnement des apprenants, et ce, par le biais de recherches poussées et d’analyses approfondies.

En 2009, RHIEC a terminé son Projet pour les monteurs de lignes sous tension, lequel comprenait une analyse du métier en tant que tel, qui a permis de formuler des recommandations stratégiques pour se concentrer, entre autres, sur le perfectionnement des travailleurs. Le perfectionnement pour les compagnons d’apprentissage des techniciens de lignes à haute-tension représente une préoccupation majeure qui n’est pas traitée de manière cohérente ou adéquate. En effet, le temps de formation passe de deux mois par an à moins de cinq jours par an, et ce, après cinq ans dans le métier. Bien que les raisons liées à la diminution du temps de formation des compagnons d’apprentissage pour les techniciens de lignes varient, il règne un consensus dans l’industrie (chez les apprentis, compagnons, superviseurs et formateurs), qu’un plan de perfectionnement doit être mis en place.

Ressources du projet

Feuillet d’information sur l’Initiative de développement du métier sur les lignes à haute tension (disponible en anglais seulement)
Soutien au développement du métier sur les lignes à haute tension : Projet visant le perfectionnement des travailleurs (disponible en anglais seulement)