Impact générationnel

Perspectives d'avenir pour la main-d’œuvre

Comme le secteur canadien de l’électricité subit des changements majeurs sur les plans démographique et technologique, il s’avère essentiel d’engager des jeunes pour constituer des bassins de talents. Ce réservoir de gens talentueux permettra d’assurer la résilience de la main-d’œuvre future. Le rapport Impact générationnel : perspectives d’avenir pour la main-d’œuvre révèle que les Canadiens de la génération Y (ou les millénariaux) et ceux de la génération Z ont une impression favorable ou neutre des carrières du secteur électrique. Cependant, ils ignorent dans une large mesure les avantages découlant d’une carrière dans ce milieu. Le rapport formule des conseils sur la façon dont les organisations peuvent se positionner comme employeur de choix en vue d’attirer les personnes de cette tranche d’âge, et ainsi demeurer compétitives au sein de l’industrie.

image
Impact générationnel : perspectives d'avenir pour la main-d’œuvre

Ce projet est financé en partie par le Programme de stages pratiques pour étudiants du gouvernement du Canada.

Merci à nos commanditaires contributeurs Alectra, la Société d’exploitation du réseau électrique de l’Alberta (AESO), la Society of United Professionals, et Compétences Canada.

RHIEC souhaite exprimer toute sa gratitude et sa reconnaissance à l’endroit des personnes qui forment le Comité consultatif national du programme Impulser l’avenir :

  • Nirav Patel, Ontario Power Generation, président du Comité
  • Elaina Eifler, ATCO
  • Courtnay Mann, FortisBC
  • Gary Thompson, Université Ryerson
  • Tony Slade, Collège de l’Atlantique Nord
  • Errol Persaud, Conseil canadien des techniciens et technologues
  • Nicole Parsons, Nalcor
  • Bob Eichvald, École de génie Lassonde de l’Université York
  • Kevin Weaver, Collège Georgian
  • Najlaa Rauf, Spark Power