Avenir brillant

Pour remédier à la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur électrique en Colombie-Britannique (C.‑B.), le ministère de l’Énergie, des Mines et des Ressources pétrolières, en partenariat avec Ressources humaines, industrie électrique du Canada (RHIEC), le programme des conseils sectoriels du gouvernement du Canada et les partenaires de l’industrie de la Colombie-Britannique ont mis en œuvre le programme Avenir brillant en C.-B. Ce programme fait la promotion des carrières dans le secteur de l’électricité et des énergies renouvelables et fournit aux jeunes l’information dont ils ont besoin pour considérer un avenir professionnel au sein de l’industrie. Si vous êtes un enseignant qui souhaite encourager les étudiants à faire carrière dans le secteur de l’électricité, nous vous invitons à télécharger le guide pédagogique Avenir brillant de RHIEC (disponible en anglais seulement).

Le programme Avenir brillant en C.-B. a été conçu à partir du programme TradeUp for Success utilisé en Ontario. Le Syndicat des travailleurs et travailleuses du secteur énergétique, qui s’occupe de gérer TradeUp for Success, a lancé ce programme de concert avec Hydro One, Ontario Power Generation et Bruce Power.

Dynamisez votre avenir

Vous voulez un travail où vous ferez une différence positive? Où il y a un réel besoin pour ce que vous faites? Où vous gagnerez un salaire enviable? Où vous aurez l’occasion de vivre à peu près n’importe où? Et où les possibilités sont nombreuses? Vous rêvez d’un emploi d’avenir? Alors, pensez au secteur de l’électricité. Tout le monde dépend de l’électricité : nous l’utilisons tous les jours, et cela ne changera pas. Le secteur de l’électricité offre de nombreux types de carrières pour vous permettre de gagner un excellent salaire et d’obtenir plusieurs occasions de progresser professionnellement. La génération des baby-boomers prend sa retraite et cela laisse un grand vide sur le marché du travail, un vide que vous pourrez combler si vous le souhaitez. Ces retraités sont prêts à vous aider à comprendre tous les tenants et aboutissants de votre nouvel emploi — et lorsqu’ils prendront leur retraite, vous serez prêt à progresser.

Qu’est-ce que j’y gagne?

Chaque fois que vous avancez dans votre carrière, votre salaire augmente, tout comme votre niveau de responsabilité : vous aurez l’occasion de diriger des équipes et des projets d’envergure, tout en vous attaquant à des enjeux à la fois complexes et valorisants. Le secteur de l’électricité de la Colombie‑Britannique est toujours à la recherche de personnes talentueuses qui n’ont pas peur de relever des défis.

  • Respect: L’énergie électrique est essentielle à la vie quotidienne des gens. Dans le secteur de l’électricité, il ne fait aucun doute que votre travail joue un rôle utile : sans vous, tout le monde se retrouverait dans le noir.
  • Possibilité: Il est improbable que vous entendiez parler de mises à pied massives dans le secteur de l’électricité. La raison est bien simple : l’électricité est une nécessité. De plus, parce que l’électricité est utilisée partout, vous ne serez jamais coincé au même endroit. Avec une bonne formation et l’expérience requise, vous pourrez travailler partout au Canada, et même partout dans le monde.
  • Choix : Êtes-vous habile de vos mains? Un génie des mathématiques? Un expert en technologie? Une personne sociable? Quels que soient vos talents, il y a du travail pour vous dans le secteur de l’électricité. Il existe une grande variété d’emplois dans le secteur et à mesure que la main-d’œuvre actuelle vieillit, la demande ne cesse de croître.
  • Rémunération: Le secteur de l’électricité verse souvent les meilleurs salaires au Canada. À mesure que vous acquérez de l’expérience et que vous accédez à des postes supérieurs, votre salaire augmente. De plus, si l’ensemble de vos compétences constitue une denrée rare, les gens au sein de l’industrie voudront vous payer encore plus, soit à la hauteur de votre valeur. Si vous vous trouvez dans une situation où vous souhaitez commencer à gagner de l’argent dans l’immédiat, il existe de nombreuses possibilités de stages d’apprentissage qui vous permettront d’être rémunéré tout en apprenant.

Ressources du programme (disponible en anglais seulement)

Teacher's Lesson Plan
Bright Futures Student Guide
Electrician Profile
Engineer-in-Training
Operations Manager Profile
Power Systems Operator Profile
Powerline Technician Profile
Project Manager Profile
Smart Energy System Specialist Profile
Sustainable Future Facilitator Profile

Profils d’emplois

Compte tenu de la nature hautement technique de l’industrie, la plupart des carrières nécessitent des connaissances spécialisées. Vous pouvez acquérir ce savoir dans le cadre d’une formation en milieu de travail, ou en décrochant un diplôme d’études post-secondaires dans des domaines tels que l’ingénierie électrique ou les sciences de l’environnement. Par ailleurs, quel que soit votre parcours, une compréhension des étapes ainsi qu’une connaissance des équipements impliqués dans la production, le transport et la distribution de l’énergie électrique sont indispensables.

Stages d’apprentissage

Si vous aimez apprendre de nouvelles choses en les pratiquant de façon concrète, un stage d’apprentissage est tout indiqué pour vous. De plus, le gros avantage des stages d’apprentissage est que vous êtes rémunéré tout en apprenant; donc, pas besoin d’accumuler une énorme dette étudiante pour vous mener à une carrière intéressante. La formation pratique en milieu de travail compte pour environ 80 % de la durée des stages, tandis que les 20 % restants sont consacrés à un enseignement en classe, dans un collège communautaire ou un autre établissement de formation—c’est de cette façon que vous pourrez faire des liens entre votre savoir-faire pratique et la théorie sous-jacente.

Ingénierie

Au Canada, l’ingénierie est une profession réglementée, ce qui signifie qu’en vertu de la loi, personne ne peut exercer ce métier sans un permis d’exercice émis par une association provinciale. Les ingénieurs de la Colombie-Britannique détiennent un permis fourni par l’Association des ingénieurs et des géoscientifiques professionnels de la Colombie-Britannique, laquelle se charge également de régir les membres de la profession.

Plus de 40 universités canadiennes offrent des programmes agréés d’ingénierie et proposent tout un éventail d’options de spécialisations. Certaines écoles offrent des stages d’alternance travail-études qui vous permettent d’acquérir une expérience pratique entre chaque semestre. Si vous envisagez la possibilité de vous inscrire à un programme coopératif d’ingénierie, il est possible que votre stage soit admissible aux subventions salariales de RHIEC.

Gestion de projets

Des personnes issues d’horizons des plus divers se retrouvent dans la gestion de projets. Par exemple, si votre domaine d’expertise est l’informatique, vous pourriez être appelé à superviser le développement de nouveaux systèmes de technologie de l’information. Si vous avez de l’expérience dans la gestion de projets de construction, vous pourriez vous retrouver responsable de la construction d’une nouvelle usine, d’un poste électrique ou d’une ligne de transport d’électricité. En outre, compte tenu de la nature hautement technique de l’industrie, de nombreux gestionnaires de projets œuvrant dans le secteur de l’électricité possèdent un diplôme d’ingénieur spécialisé. Cependant, quel que soit votre parcours, rien ne remplacera l’expérience.

Plans de carrière

Pour en savoir plus sur les cheminements de carrière possibles, voici quelques profils d’emplois qui sont essentiels au bon fonctionnement de notre système d’alimentation électrique :

Foire aux questions

Q : De quel niveau d’études ai-je besoin pour travailler au sein des services publics, comme BC Hydro ou BC Transmission Corp?

R : Le niveau d’éducation requis varie beaucoup d’un emploi à l’autre. Pour obtenir un portrait plus juste, veuillez consulter les sections « Quel est l’engagement? » et « De quoi ai-je besoin? » de chaque profil d’emploi, que vous trouverez à la section des huit emplois essentiels de ce site Web.

Q : Est-ce qu’il est dangereux de travailler dans le secteur de l’électricité?

R : Le secteur de l’électricité possède un bilan exemplaire en matière de sûreté et fait de son mieux pour maintenir un environnement de travail le plus sécuritaire possible. Cependant, comme les nouveaux conducteurs représentent le groupe le plus à risque d’accidents de la route, les jeunes qui commencent leur carrière sont aussi plus enclins aux accidents de travail. C’est pourquoi les procédures et les protocoles de sécurité sont la première chose que vous apprenez lorsque vous commencez un nouvel emploi dans le secteur électrique.

Q : Si je suis à l’école secondaire, comment puis-je me préparer à une carrière en électricité?

R : Premièrement, il est important de garder autant de portes ouvertes que possible en suivant des cours avancés en mathématiques, en physique et en français. Des cours en sciences, tels que la chimie, pourront également vous être utiles. Certaines écoles secondaires offrent des programmes d’apprentissage à temps partiel, ce qui vous permettrait de travailler avec une personne de métier, comme un électricien. Il pourrait s’agir d’un excellent moyen de faire vos premiers pas dans un domaine qui vous intéresse, tout en apprenant la nature des principaux outils de ce métier.

Q : Les entreprises embaucheront des travailleurs pour pourvoir des postes dans quels domaines?

R : Avec l’importante vague de départs à la retraite des baby-boomers, il y aura des débouchés dans pratiquement tous les secteurs de l’industrie. De plus, étant donné l’engagement ferme envers la conservation de l’énergie, il y aura inévitablement des demandes visant à combler des emplois connexes, notamment des évaluateurs de l’efficacité énergétique ou des spécialistes des systèmes énergétiques intelligents.

Q : Si j’ai déjà travaillé au sein du secteur de l’électricité dans une autre province, pourrais-je travailler aussi en Colombie-Britannique?

R : Selon le type de travail que vous avez effectué, vos titres de compétences pourraient être reconnus automatiquement (si vous exercez un métier désigné Sceau rouge, par exemple); sinon, vous pourriez avoir à passer un examen (afin, par exemple, d’obtenir votre titre d’ingénieur professionnel en Colombie-Britannique). Dans tous les cas, l’expérience que vous avez acquise ailleurs vous sera très utile et augmentera considérablement vos chances d’être embauché.

Partenaires

RHIEC tient à remercier ses partenaires, sans lesquels le projet Avenir brillant en C.-B. n’aurait pas été possible :

Company Logo
Company Logo
Company Logo
Company Logo
Company Logo