septembre 29, 2022SOUTIEN AUX APPRENTIS ET PETITES ENTREPRISES DANS LE CADRE DE LA VOLONTÉ DU CANADA DE RÉDUIRE À ZÉRO LES ÉMISSIONS DE CARBONE

SOUTIEN AUX APPRENTIS ET PETITES ENTREPRISES DANS LE CADRE DE LA VOLONTÉ DU CANADA DE RÉDUIRE À ZÉRO LES ÉMISSIONS DE CARBONE

Ressources humaines, industrie électrique du Canada (RHIEC), financé par le Service d’apprentissage du gouvernement du Canada, lance un nouveau programme de mesures incitatives financières à l’intention des PME du secteur de l’électricité qui souhaitent embaucher des apprentis de première année dans les métiers désignés Sceau rouge.

Le jeudi 29 septembre 2022, Ottawa, Canada – L’ambitieuse volonté du Canada d’améliorer la production d’électricité renouvelable ou « zéro carbone » suscite une demande accrue en matière de recrutement de talents pour le secteur électrique. À l’instar de nombreuses industries, ce secteur est confronté à une grave pénurie de main-d’oeuvre. Pour les petites et moyennes entreprises (PME), cette situation est exacerbée par les contraintes financières. Pour remédier à cette situation, RHIEC lance un nouveau programme financé par le Service d’apprentissage du gouvernement du Canada, afin d’offrir des incitatifs financiers pouvant aller jusqu’à 10 000 $ aux PME qui embauchent des apprentis de première année issus de certains métiers du Sceau rouge dans un vaste éventail de carrières liées à l’environnement, comme la construction et la fabrication. Des mesures incitatives financières complémentaires sont offertes pour l’embauche de membres des groupes visés par l’équité en matière d’emploi, notamment les femmes, les Autochtones, les nouveaux arrivants au Canada, les personnes handicapées, les groupes racisés, y compris les Canadiens noirs et les membres de la communauté LGBTQ2+. En vue d’assurer le succès du programme, ECO Canada aide à promouvoir le programme par le biais de ses réseaux.

« En augmentant la capacité des PME à embaucher et à garder en poste des apprentis, elles pourront non seulement élargir leur offre de services, mais aussi planifier la relève, un aspect désormais essentiel alors que l’économie subit le contrecoup du vieillissement de la main-d’oeuvre et de la pandémie mondiale, » explique Michelle Branigan, présidente et directrice générale de RHIEC.
Un autre élément du programme prévoit l’accès à la formation sur la diversité, l’équité et l’inclusion (DEI), car on estime qu’une grande partie des futurs talents qualifiés du Canada proviendront de groupes diversifiés et sous-représentés. Des ressources de soutien seront également disponibles, telles qu’une formation aux compétences professionnelles et le Carrefour des mentors, un portail qui jumelle les apprenants avec des professionnels du secteur faisant office de mentors. Une fois lancé, le programme sera administré par l’intermédiaire d’un portail en ligne convivial et intuitif qui se trouve sur le site Web de RHIEC.

À propos de RHIEC (Ressources humaines, industrie électrique du Canada)
RHIEC est la source la plus fiable au Canada pour quiconque souhaite se procurer des outils et des
renseignements objectifs en matière de ressources humaines, lesquels serviront ultimement à apparier
l’offre et la demande d’effectifs au sein de l’industrie canadienne de l’électricité. L’industrie électrique du
Canada est composée d’organisations qui dirigent la production, le transport et la distribution de
l’électricité. RHIEC est un organisme sans but lucratif qui s’efforce de garder les lumières bien allumées
partout au pays en mettant à disposition une main-d’oeuvre de calibre mondial destinée à l’ensemble de
l’industrie électrique.

Personne-ressource de RHIEC pour les médias
Karen Tremblay
Gestionnaire du marketing et des communications,
RHIEC
(613) 235-5540 poste 242 tremblay@electricityhr.ca