juillet 5, 2022DÉVELOPPER LA MAIN-D’OEUVRE DU SECTEUR DE L’ÉNERGIE DE L’ALBERTA POUR ASSURER LA STABILITÉ À LONG TERME DE L’APPROVISIONNEMENT EN ÉLECTRICITÉ DE L’ALBERTA

Ressources humaines, industrie électrique du Canada (RHIEC) et le gouvernement de l’Alberta lancent une nouvelle initiative pour faire face à une industrie en transition et à des pénuries critiques de main-d’oeuvre

5 juillet 2022, Edmonton, Alberta – Ressources humaines, industrie électrique du Canada (RHIEC), en partenariat avec le gouvernement de l’Alberta, s’attaque aux besoins d’une main-d’oeuvre en transition, aux pénuries d’employés aiguës et à la sous-représentation de divers groupes dans le secteur de l’électricité de l’Alberta en lançant une nouvelle initiative qui favorisera la collaboration, les meilleures pratiques et les solutions parmi les principaux acteurs du changement.

Le secteur de l’électricité de l’Alberta, une industrie en transition

Le cocktail des répercussions de la pandémie, des progrès technologiques, de la transition vers des sources d’électricité renouvelables et du départ à la retraite de la main-d’oeuvre laisse présager des défis difficiles à relever pour le secteur de l’électricité de l’Alberta.

D’ici 2030, 30 % de la production d’électricité de l’Alberta passera à des sources renouvelables telles que l’énergie éolienne, hydraulique et solaire (rapport de RHIEC : Labour Market Intelligence for Alberta’s Energy Sector – Workforce Transitions [Renseignements sur le marché du travail pour le secteur de l’énergie de l’Alberta – Transitions de la main-d’oeuvre]). Les solutions novatrices employées pour le stockage de l’énergie et les sources d’énergie renouvelable, les technologies de réseaux intelligents et l’électrification des transports auront un impact important sur la demande de main-d’oeuvre et la composition de celle-ci. Les professionnels des RH ont été chargés de diriger ce changement et de veiller à ce que le secteur conserve un bassin de talents possédant les compétences nécessaires pour gérer les réseaux électriques futurs.

Lancement d’une nouvelle initiative

Investir dans les employés pour qu’ils s’adaptent à la nature changeante du travail et développer de nouvelles ressources pour aider le personnel des ressources humaines à recruter de nouveaux travailleurs sont au coeur de cette nouvelle initiative conjointe de RHIEC et du gouvernement de l’Alberta.

La création de centres virtuels à source unique, nommés « cercles d’apprentissage par les pairs », permettra aux employeurs, aux autorités réglementaires et aux responsables de programmes de comparer les défis en matière de RH, de transmettre des pratiques de travail efficaces et de mettre au point de nouvelles stratégies pour alimenter les solutions de recrutement en se connectant à un espace de travail sûr et confidentiel. Ces cercles d’apprentissage par les pairs fourniront aux employeurs du secteur de l’électricité de l’Alberta les outils dont ils ont besoin pour trouver, développer et déployer des mesures efficaces en milieu de travail afin de retenir les travailleurs qualifiés provenant de divers bassins de talents. Le centre sera un référentiel pour la portée de ce travail et sera transmis à l’ensemble du secteur de l’électricité.

M. Kaycee Madu, ministre du Travail et de l’Immigration, a déclaré : « Le gouvernement de l’Alberta accueille favorablement les initiatives qui soutiennent les industries et les employeurs de l’Alberta, comme le programme de Ressources humaines, industrie électrique du Canada. Grâce au plan de relance de l’Alberta, nous attirons des travailleurs qualifiés, nous diversifions notre économie et nous créons des possibilités pour tous les Albertains. »

« Pour assurer un approvisionnement stable en électricité, il est essentiel que les employeurs, les organismes de réglementation et les autorités politiques communiquent leurs expériences afin qu’ils puissent, à leur tour, prendre collectivement des mesures pour atténuer les besoins du marché du travail de l’Alberta, explique Michelle Branigan, présidente et directrice générale chez RHIEC. Le secteur peut tirer parti de ses performances en tant que source d’emplois stables et attrayants et réussir dans ses efforts pour recruter de nouveaux talents à la recherche d’un travail valorisant. »

Les cercles d’apprentissage par les pairs consolideront et documenteront l’impact de ces collaborations en développant des ressources sous forme de trousses qui comprendront les meilleures pratiques et des études de cas. Une fois lancée, cette initiative pourra être adoptée dans l’ensemble du secteur de l’électricité et se trouvera sur le site Web de RHIEC.

Ce programme est financé par le Labour Market Partnerships (LMP) du gouvernement de l’Alberta, qui fait partie du programme plus vaste Workforce Partnerships.

À propos de Ressources humaines, industrie électrique du Canada (RHIEC)

RHIEC a mené à bien une série de projets de collaboration avec le gouvernement de l’Alberta, notamment des recherches sur le marché du travail provincial, la planification de la relève pour renforcer la résilience du secteur et le développement de ressources d’apprentissage pour accroître l’inclusion et la diversité.

Ressources humaines, industrie électrique du Canada (RHIEC) est la source la plus fiable d’information et d’outils objectifs en matière de ressources humaines au Canada visant à aider l’industrie canadienne de l’électricité à répondre à l’offre et à la demande de main-d’oeuvre. L’industrie canadienne de l’électricité est composée d’entreprises dont l’activité principale est la production, le transport et la distribution d’électricité. RHIEC est un organisme à but non lucratif qui contribue à mettre en lumière le Canada en formant une main-d’oeuvre de calibre mondial pour l’industrie de l’électricité dans son ensemble.

Personne-ressource pour les médias
Karen Tremblay
Responsable du marketing et des communications
Ressources humaines, industrie électrique du Canada
613 235-5540 poste 241
tremblay@electricityhr.ca