mai 14, 2020Une étude révèle que les femmes ont encore du mal à progresser dans le secteur de l’électricité

Ottawa, le 14 mai 2020 – Des lacunes persistent dans la représentation des femmes autour des tables décisionnelles du secteur de l’électricité et des énergies renouvelables; cependant, grâce à des efforts concertés, accompagnés d’approches diversifiées, il sera possible d’obtenir une solution intéressante, selon le nouveau rapport de Ressources humaines, industrie électrique du Canada (RHIEC). Le plus récent rapport de recherche de RHIEC, Le leadership en pleine évolution : voies vers l’équité des genres, explore l’état de la représentation des femmes dans les équipes de direction au sein des grandes entreprises du secteur de l’électricité au Canada. Ce rapport est financé en partie par le Programme d’appui aux initiatives sectorielles du gouvernement du Canada, et le constat est clair : en dépit d’investissements judicieux et des meilleures intentions, le rythme du changement au sein de l’industrie s’est avéré plutôt lent.

Les avantages relatifs à une plus grande diversité entre les sexes, en particulier à des échelons supérieurs, ont pourtant été bien documentés. Cependant, comme relaté dans le rapport, il est urgent de passer d’une prise de conscience et d’une compréhension commune à un véritable engagement.

Le rapport révèle une nette différence entre les perspectives des hommes et des femmes quant à la facilité avec laquelle il est possible de réussir au sein de l’industrie. Il explore également les points de vue des équipes de direction et des employés qui ne font pas partie de la gestion, en ce qui a trait aux obstacles auxquels les femmes sont confrontées lorsqu’elles entrent dans le secteur et y demeurent. Des opinions divergentes entre ces groupes soulignent qu’il reste bien du travail à faire et qu’il n’existe pas d’approche universelle pour soutenir la diversité des genres. Au lieu de cela, il faut miser sur une variété d’approches coordonnées, notamment en mettant l’accent sur les politiques, le leadership, les engagements, la divulgation et les rapports, et de cette façon, on arrivera à des résultats plus substantiels.

Les conclusions du rapport sont tout particulièrement pertinentes pour le secteur de l’électricité à l’heure actuelle, car il englobe de nouveaux modèles d’affaires et les technologies émergentes. Aussi, les employeurs doivent accorder plus d’attention aux pratiques inclusives de gestion des talents afin de se positionner comme chefs de file des changements de culture, et ce, tant au niveau organisationnel que social.

« Alors que nos entreprises et organisations font face à l’évolution des modèles d’affaires, à des demandes accrues en matière d’innovation et à des défis liés au marché du travail, il est indéniable que de faciliter l’accès des femmes à des postes de direction constitue un élément crucial de la solution », a indiqué Michelle Branigan, directrice générale chez RHIEC. « En combinant plusieurs stratégies lors de la création d’un milieu de travail diversifié et inclusif, nous disposerons des meilleures chances de réussite. »

« Soutenir les femmes dès les premières étapes de leur carrière est un investissement qui porte ses fruits non seulement à long terme, avec des niveaux plus élevés de maintien en poste des talents et d’engagement des employés, mais aussi à court terme; un environnement inclusif attirera les personnes que vous voulez, et ce, maintenant », affirme Lyne Parent-Garvey, dirigeante principale des ressources humaines chez Hydro Ottawa.

Le rapport sur Le leadership en pleine évolution : voies vers l’équité des genres sera lancé en ligne le 28 mai en cliquant sur le lien suivant : https://electricityhr.ca/workplace-solutions/sector-research/leadershift-launch/. Le rapport sera disponible après le lancement sur le site Web de RHIEC à l’adresse : electricityhr.ca/workplace-solutions/sector-research/

À propos de Ressources humaines, industrie électrique du Canada

Ressources humaines, industrie électrique du Canada (RHIEC) constitue la source la plus fiable au pays pour fournir des outils et des renseignements en matière de ressources humaines, et ce, afin de propulser l’industrie canadienne de l’électricité d’aujourd’hui et de demain. RHIEC est un organisme à but non‑lucratif qui incite une main‑d’œuvre de calibre mondial à œuvrer dans l’ensemble de l’industrie de l’électricité et de fait, à mettre le Canada en lumière. Cette main‑d’œuvre se veut hautement qualifiée, axée sur la sécurité, diversifiée et productive.

Personne‑ressource

Alex Hosselet
Gestionnaire, communications et marketing
613-235-5540 poste 239
hosselet@electricityhr.ca