mai 14, 2020Étude de cas des emplois verts : les aspects fondamentaux de l’énergie renouvelable pour les électriciens par l’Université Thompson Rivers

Le Programme des emplois verts de Ressources humaines, industrie électrique du Canada (RHIEC) appuie les entreprises qui offrent aux jeunes l’occasion d’acquérir de l’expérience en milieu de travail, et ce, dans des postes du domaine des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM) au sein de l’économie verte. Le programme prévoit des incitatifs et des fonds supplémentaires pour le travail effectué dans des collectivités nordiques, rurales et éloignées, car nous constatons que les perspectives de croissance et les répercussions sont élevées dans ces régions en particulier. Il est financé par le Programme de stages en sciences et technologie  (PSST) de Ressources naturelles Canada.

Le Programme des emplois verts a une incidence importante grâce à son soutien aux jeunes dans l’économie verte, et en ce sens, l’Université Thompson Rivers (UTR) en Colombie-Britannique a innové de belle façon en appliquant le programme concrètement, soit en élaborant et mettant en place un programme pilote destiné aux électriciens, qui aborde les aspects fondamentaux de l’énergie renouvelable (FER). Le programme FER pour les électriciens contribue en quelque sorte au programme existant – qui porte sur les principes fondamentaux en électricité – de l’UTR, en offrant un éventail élargi de formations et d’expériences dans le domaine des énergies renouvelables. Voici les aspects dont traite le programme :

  • La sécurité, les ressources et les gains d’efficacité
  • Les méthodes de production, notamment :
    • L’énergie solaire (photovoltaïque [PV] et thermique)
    • L’énergie éolienne
    • La biomasse
    • Les piles à combustible
    • L’énergie hydroélectrique
  • Les composants du système, notamment :
    • Le stockage
    • Les onduleurs
    • Les contrôleurs de charge
  • La conception et l’installation des systèmes
  • L’exploitation et l’entretien
  • La conformité aux codes

Pendant mes études à l’UTR, j’ai décidé de saisir le plus d’occasions possible de m’impliquer dans des activités liées aux énergies renouvelables. Le programme ne traite pas seulement de l’énergie solaire, mais également d’autres projets visant la production énergétique, tout en explorant et en expliquant les principes de l’énergie nette, laquelle va de pair avec le principe de durabilité. J’espère un jour accéder à un poste au sein d’organisations bien établies qui jouent un rôle important dans les techniques énergétiques de l’industrie.

Gordon P., participant du programme

Les cours de ce programme ont été conçus de façon rigoureuse, et sa mise en œuvre est carrément impressionnante. L’UTR s’associe avec un entrepreneur local d’énergies renouvelables, l’entreprise Riverside Energy Systems (ou RES), afin d’encourager les participants à travailler sur un projet durable (l’installation de 36 modules de panneaux solaires, qui avaient dû être retirés d’un toit pour faciliter les réparations, permettant aux participants de réinstaller les modules à un endroit plus convenable sur le campus de l’UTR). Ils ont également pris des dispositions pour qu’un cadre supérieur chez RES (un ancien instructeur en électronique à l’UTR) examine le contenu du programme en ligne et en pratique puis fournisse ses commentaires et ses conseils. De cette façon, les participants acquièrent diverses connaissances de pointe, leur permettant de parfaire leur expérience et de contribuer à un important projet d’énergie renouvelable.

Alors que l’actuelle pandémie de COVID-19 perturbe l’éducation et les opérations à travers le Canada, l’UTR offre maintenant son programme FER pour les électriciens en ligne. Les participants souhaitent poursuivre le programme et ont envie de mettre leurs apprentissages en pratique.

Avant de m’inscrire au cours sur les principes fondamentaux en électricité à l’UTR, j’avais travaillé plusieurs années dans le secteur des sables bitumineux, au nord de l’Alberta. À la fin de ma formation traditionnelle en électricité, je serais probablement retourné dans l’industrie des combustibles fossiles, car c’est ce que je connaissais et c’était l’endroit où j’avais acquis mon expérience de travail.

Je n’étais pas vraiment au courant des énergies renouvelables ni des perspectives de carrière dans ce domaine, pourtant accessibles aux travailleurs du secteur électrique. Maintenant que des cours sur les énergies renouvelables sont offerts aux étudiants de l’UTR, ma réflexion sur mes options de carrière a changé et s’est beaucoup élargie.

À la fin de mon cours sur les énergies renouvelables, je prévois de postuler à des emplois dans ce domaine, chose que je n’aurais jamais envisagée auparavant.

Richard G., participant du programme

Les énergies renouvelables constituent une part croissante du bouquet énergétique au Canada, et elles continueront de prendre de l’importance au cours des prochaines années. En tirant parti du financement et du soutien du Programme des emplois verts, l’UTR a réussi à mettre sur pied un programme de formation exceptionnel qui fournit aux électriciens passionnés les compétences dont ils ont besoin en vue de créer et tenir à jour des projets d’énergie renouvelable en Colombie‑Britannique et partout ailleurs.