mars 31, 2020Maintenons le cap : continuons d’embaucher des étudiants

Rédigé par Mark Chapeskie, directeur des programmes, Ressources humaines, industrie électrique du Canada

Nous nous trouvons dans une situation de pandémie mondiale sans précédent; cette situation perturbe les opérations, et aucun secteur n’est épargné. Même le secteur de l’électricité, qui s’efforce de toujours garder le Canada bien éclairé, apporte des changements en vue de prioriser la santé et la sécurité du personnel ainsi que des collectivités, tout en maintenant les opérations des services publics essentiels en activité.

À ce propos, certains employeurs ont avoué qu’ils hésitaient à continuer de placer des étudiants dans le cadre de notre programme Impulser l’avenir. Nous en avons discuté abondamment, et nous croyons fermement qu’avec la mise en place de mesures de sécurité adéquates et de moyens de soutiens opérationnels efficaces, vous devriez continuer d’embaucher des étudiants pour des stages coopératifs ainsi que pour d’autres placements professionnels. Voici pourquoi :

  • Le fait de disposer d’une main-d’œuvre complète et compétente, notamment pour vos postes destinés aux étudiants, est crucial au bon fonctionnement des opérations.
  • Ces étudiants ont besoin d’acquérir de l’expérience pour bien réussir leur transition vers le milieu du travail après l’obtention de leur diplôme et lorsque la pandémie sera terminée. Lorsque vous embauchez des étudiants, vous procédez en réalité à l’accueil et à l’intégration de vos futurs employés.
  • À l’heure actuelle, de grands secteurs de notre économie et de notre système d’enseignement sont perturbés. L’embauche d’étudiants leur permettra de poursuivre leurs études comme il se doit, et le salaire dont ils bénéficieront sera certainement très nécessaire pour payer leurs factures.

Le programme Impulser l’avenir est toujours disponible, et notre équipe est là pour vous aider à répondre à vos besoins en stages d’apprentissage intégré au travail.

Bien que nous sommes d’avis que vous devriez continuer d’embaucher des étudiants, il est en même temps important de vous assurer que vous offrez un environnement de travail qui est sécuritaire et sain, et ce, au meilleur de vos capacités. Nous avons quelques conseils qui pourraient également vous aider :

  • Nous avons diffusé un guide destiné aux employeurs qui formule des recommandations sur les façons de planifier et de s’adapter au contexte de la pandémie.
  • Nous mettons régulièrement à jour un ensemble de ressources d’experts et d’autorités sanitaires à travers le Canada.
  • Il ne faut pas oublier que bon nombre d’étudiants font leurs premiers pas dans les environnements de travail : c’est donc une belle occasion de consacrer plus de temps à la santé et à la sécurité, en particulier pour prévenir la propagation du virus COVID-19.
  • Assurez-vous d’avoir en place de solides politiques en matière de congés de maladie et de travail à distance, ainsi que d’autres processus pour gérer les employés malades ou mis en quarantaine (y compris ceux occupant des postes pour étudiants).

Je suis conscient qu’il s’agit là d’une période difficile, et en ce sens, nous continuons d’élargir le champ de nos connaissances et d’adapter nos opérations en conséquence. Dans la mesure du possible, et de la façon la plus sécuritaire possible, nous devons continuer d’assurer la pérennité de notre travail, ainsi que tenir compte des effets économiques et pédagogiques. N’oubliez pas : nous sommes tous concernés, et RHIEC sera là pour vous soutenir.

Ce projet est financé en partie par le Programme de stages pratiques pour étudiants du gouvernement du Canada.