Main d’oeuvre en mouvement : Étude d’information sur le marché du travail 2017-2022

Par l’entremise de notre plus récente initiative de recherche d’information sur le marché de l’emploi (IMT) Workforce in Motion, RHIEC a recueilli des renseignements sur les caractéristiques démographiques de la main-d’œuvre, les écarts entre l’offre et la demande de main-d’œuvre, les besoins en ressources humaines, la formation postsecondaire et les marchés du travail dans une industrie de l’énergie qui évolue rapidement.

Le secteur de l’électricité canadien emploie fièrement 106 575 travailleurs des services publics dans de multiples métiers (Statistique Canada, Recensement de la population de 2016 : Catalogue no. 98-400-X2016295). Le développement d’une main-d’œuvre qualifiée qui assure un bassin suffisant de travailleurs formés et expérimentés pour répondre aux besoins actuels et futurs est essentiel pour garantir la stabilité à long terme de l’approvisionnement en électricité au Canada.

Ce rapport de recherche est donc un outil essentiel d’information et de planification pour un large éventail d’intervenants. Cette version s’inscrit dans le cadre des recherches permanentes menées par RHIEC, qui fournit des renseignements essentiels à l’industrie pour la planification des ressources à court et long termes.

Main d’oeuvre en mouvement : Étude de l’information sur le marché du travail

À propos de l’étude

Cette version est une mise à jour de l’étude sur l’IMT de 2011 menée par RHIEC intitulée Power in Motion. Cette étude vise à développer un ensemble de connaissances actualisé afin d’informer et d’améliorer la capacité de l’industrie électrique en matière de planification de la main-d’œuvre, de dépôts réglementaires et de planification organisationnelle – plus particulièrement ce qui a trait à l’identification des besoins en formation, aux exigences des programmes d’études afin d’atténuer le risque économique associé à la gestion des ressources humaines.

L’étude fournit à la fois des informations actuelles en temps réel ainsi que des estimations et évaluations à long terme (jusqu’à 2022) de l’offre et de la demande en main-d’œuvre spécifiques à l’industrie de l’électricité et des énergies renouvelables.

Guidée de façon stratégique par le comité directeur national de l’IMT, la méthodologie inclut également une analyse environnementale, une recherche initiale qui comprend la réalisation d’une enquête nationale auprès d’employeurs qui vise à recueillir des données sur la demande de travail, des entrevues avec de répondants clés, et une enquête sur les institutions d’enseignement afin de déterminer les facteurs d’offre.

Des informations essentielles obtenues dans le cadre de cette étude sur le marché du travail et les besoins présents et futurs en ressources humaines aideront les décideurs de l’industrie, du gouvernement et des institutions d’enseignement à identifier et à planifier ces besoins avec exactitude et efficacité. Les informations obtenues dans le cadre de cette étude seront utilisées notamment pour :

  • Informer les organisations des compétences de la main-d’œuvre et des lacunes à combler;
  • Soutenir la planification organisationnelle et en ressources humaines;
  • Renseigner les cadres supérieurs de votre organisation des enjeux et des priorités en ressources humaines;
  • Renseigner les autorités de réglementation et autres intervenants des enjeux, coûts et initiatives pour le développement des ressources humaines dans votre organisation;
  • Coordonner l’analyse du marché du travail avec d’autres industries et conseils sectoriels;
  • Informer les planificateurs de l’éducation, les conseillers d’orientation, les enseignants, les parents et les chercheurs d’emplois sur les possibilités d’emploi qu’offre l’industrie, les études et les formations requises et la façon dont les attestations d’études seront évaluées, reconnues et transférables;
  • Identifier l’étendue des compétences nécessaires pour le milieu de travail, plus particulièrement les entreprises qui sont à la recherche d’employés avec des compétences multiples, qui ne possèdent pas simplement les connaissances techniques, mais aussi ce qu’on appelle des compétences relationnelles, comme la collaboration et le travail d’équipe, la résolution de problème ou le leadership;
  • Orienter les décisions en matière d’immigration et informer les immigrants potentiels des possibilités d’emploi dans l’industrie de l’électricité ainsi que des compétences dont ils ont besoin; et
  • Informer les décideurs du gouvernement et le grand public sur les conditions du marché du travail et les priorités en matière de ressources humaines.

Ce rapport est disponible selon la grille tarifaire suivante (plus taxes) :

Type et taille de l’organisationPrix Non-membre
Employeurs (moins de 100 employés)2 095 $
Employeurs (100 à 500 employés)5 995 $
Employeurs (plus de 500 employés)7 995 $
Syndicats (moins de 1000 membres)2 095 $
Syndicats (1000 à 5000 membres)5 995 $
Syndicats (plus de 5000 membres)7 995 $
Établissements d’enseignement et ONG2 095 $
Gouvernement2 095 $

Une adhésion d’un an donne droit à une réduction de 50 % sur le prix; une adhésion de deux ans donne droit à une réduction de 60 %, et une adhésion de trois ans permet de recevoir gratuitement le rapport et d’avoir accès à plusieurs autres rapports et ressources. Devenez membre dès aujourd’hui et économisez sur la richesse de notre savoir !

*Les personnes ayant collaboré à cette recherche recevront gratuitement un résumé de l’étude ainsi qu’une fiche d’information de deux pages à l’intention de leurs intervenants. Les participants à la recherche non membres et les membres du comité directeur bénéficient d’une réduction de 45 % sur le prix.

Main d’oeuvre en mouvement : Étude de l’information sur le marché du travail

Comité directeur national

RHIEC souhaite remercier le comité directeur national de l’IMT dont les membres avaient pour mandat de partager leur expertise, de conseiller, de guider et d’évaluer les activités et résultats du projet; de valider les conclusions; d’aider à l’engagement des intervenants et la communication avec ces derniers et de déterminer comment les conclusions de l’étude peuvent être utilisées pour soutenir l’industrie.  Merci aux organisations suivantes qui ont aimablement appuyé nos travaux :

Dans le cadre de nos recherches afin d’obtenir une perspective nationale, RHIEC a aussi travaillé auprès d’intervenants en Alberta afin d’examiner les répercussions du contexte de mutation rapide, notamment l’attention accrue accordée aux énergies renouvelables et le retrait de l’industrie du charbon ainsi que l’impact que ces changements auront sur les emplois dans l’industrie. Les résultats de cette étude ont été intégrés au rapport de l’étude nationale sur l’IMT et sont également disponibles dans un rapport autonome. Merci aux membres du comité consultatif de l’Alberta pour leur point de vue et leur leadership.